Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘se servir’

Drôle de pays (Marianne Van Hirtum)

Posted by arbrealettres sur 27 novembre 2019




    
Drôle de pays

Ce fut une étrange matinée-feuille
une étrange matinée-verte
les oiseaux tombaient des arbres
comme des feuilles les oiseaux tombaient,
bientôt le sol fut jonché d’oiseaux tombés
drôle de pays.
Il pleuvait des feuilles rapides denses comme la pluie,
sorties de nuages crevés.
Drôle de pays,
il n’y eut plus que des enfants,
couraient perdus hagards cherchaient,
– ne trouvaient pas.
Ces enfants étaient faits de pluie
lorsque s’entrouvraient leurs manteaux on les voyait
d’eau glacée trempés.
Ils avaient d’immenses yeux bleus
dont ils se servaient pour se battre
que dans leurs querelles ils se jetaient au visage,
qui tombés sur la terre vous regardaient, vous regardaient.

Ne cesseront plus de vous regarder.

(Marianne Van Hirtum)

 

Recueil: Bris de vers Les émeutiers du XXè siècle
Traduction:
Editions: Bruno Doucey

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Il y a de grandes étendues du nuit (René Char)

Posted by arbrealettres sur 28 septembre 2019



Il y a de grandes étendues du nuit.
Le raisonnement n’a que le mérite de s’en servir.
Dans ses bons moments, il les évite.
La poésie les dissout.
Elle est l’art des lumières.

(René Char)

Illustration: ArbreaPhotos  

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Habillée en cheval (Albert Poncin)

Posted by arbrealettres sur 11 octobre 2018



Habillée en cheval,
Elle ne sait pas se servir du mors,
La vache.

(Albert Poncin)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

L’univers s’explore lui-même (Roberto Juarroz)

Posted by arbrealettres sur 26 juin 2018




    
L’univers s’explore lui-même
La vie est un instrument
Dont se sert l’univers
Pour explorer

(Roberto Juarroz)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Constamment en pays étranger (Edmond Jabès)

Posted by arbrealettres sur 6 juin 2018




    
Constamment en pays étranger,
le poète se sert de la poésie
comme interprète.

(Edmond Jabès)

 

Recueil: Le Seuil Le Sable Poésies complètes 1943-1988
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

LOIN (Didier Cahen)

Posted by arbrealettres sur 25 mars 2018



Illustration: Paul Baringou
    
LOIN

… je me sers des yeux des choses

(Didier Cahen)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Ah prends garde (Jules Supervielle)

Posted by arbrealettres sur 6 mars 2018



Illustration: Albert Pierre René Maignan
    
Ah prends garde à la voix du vagabond sans corps
Et sans plus de figure
Qui se sert de tes yeux, de tes mains, pour écrire
tes vers tremblant de voir le jour.

(Jules Supervielle)

 

Recueil: Le forçat innocent suivi de Les amis inconnus
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

On croit me lire (Robert Sabatier)

Posted by arbrealettres sur 12 février 2018




    
On croit me lire

On croit me lire, on ne lit que des mots
si l’on ne sait se servir d’une loupe.
J’ai ma ferveur, il faut aussi la vôtre
sinon vos yeux fermeront leurs fenêtres.

Ce que j’évoque est une tourterelle.
Écoutez-la plus que vous m’écoutez.
Elle est en vous, non loin de vos colombes.
N’est-ce pas elle un jour qui me charma ?

Si j’envisage ici de vous surprendre,
je ne dis rien, je garde la surprise.
Je ne l’ai pas, c’est vous qui la portez,
elle est en vous si vous croyez en elle.

Nous le savons qu’elle existe la fée.

(Robert Sabatier)

 

Recueil: Oeuvres poétiques complètes
Traduction:
Editions: Albin Michel

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tu seras aimé (Theodor Adorno)

Posted by arbrealettres sur 26 janvier 2017



lion-agneau-800x600

Tu seras aimé lorsque tu pourras montrer ta faiblesse
sans que l’autre s’en serve pour montrer sa force.

(Theodor Adorno)

 

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

L’amour signifie apprendre à se regarder soi-même (Czeslaw Milosz)

Posted by arbrealettres sur 26 novembre 2016



L’amour signifie apprendre à se regarder soi-même
C’est aussi la façon dont on regarde les choses lointaines
Car vous êtes seulement une chose parmi d’autres.
Et quiconque voit cette voie guérit son coeur,
Sans le savoir, à partir de divers maux.
Un oiseau et un arbre lui disent : ami.

Puis il veut se servir de lui-même et des choses
Alors qu’ils arrivent dans la lueur de la maturité.
Peu importe s’il sait ce qu’il sert ou pas :
Qui sert le mieux ne comprend pas toujours.

***

Love

Love means to learn to look at yourself
The way one looks at distant things
For you are only one thing among many.
And whoever sees that way heals his heart,
Without knowing it, from various ills-
A bird and a tree say to him: Friend.

Then he wants to use himself and things
So that they stand in the glow of ripeness.
It doesn’t matter whether he knows what he serves:
Who serves best doesn’t always understand.

(Czeslaw Milosz)

Découvert ici: https://schabrieres.wordpress.com/

 Illustration: Kajan: https://dessinrencontre.com/

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :